Blogue

La conduite automobile est une tâche très complexe qui requiert une coordination précise d’habiletés motrices, visuelles et cognitives, tout en s’adaptant à son environnement. Afin d’assurer la sécurité de tous sur la route, les conducteurs doivent être alertes et n’avoir aucune altération de leurs fonctions...

Quel est le rôle du neuropsychologue dans la gestion des commotions cérébrales ? Chez la majorité des personnes, les premiers symptômes ressentis dans les heures et les jours qui suivent une commotion cérébrale sont des déficits cognitifs, incluant des troubles avec l’attention, la mémoire et les capacités...

Si vous avez déjà subi une commotion cérébrale, vous aurez peut-être remarqué des changements au niveau de votre appétit. Plusieurs  des personnes nous consultant rapportent avoir plus faim qu’à l’habitude. Certains affirment même qu’ils ont l’impression que leurs symptômes diminuent lorsqu’ils mangent. En effet, rappelons-nous...

Après une commotion cérébrale, et surtout dans le cas où les symptômes deviennent chroniques, plusieurs sentiments négatifs peuvent se manifester. Parmi ces sentiments, il y a la peur de ne pas revenir comme avant, la tristesse de ne pas accomplir toutes les activités qui nous...

Des études récentes indiquent qu’un retour trop rapide en classe après avoir subi une commotion cérébrale peut en retarder la guérison et, dans certains cas, aggraver l’état de santé de l’étudiant. Or, il faut non seulement éviter un retour hâtif sur les bancs d’école, mais...

Plusieurs mois se sont déjà écoulés depuis votre commotion cérébrale et certains symptômes, tel que des étourdissements, des problèmes de lecture, des problèmes avec la conduite automobile et de la sensibilité à la lumière, perdurent toujours sans vraiment d’améliorations. Cela ressemble à votre situation? Le...

Les hommes et les femmes se distinguent de plusieurs façons au niveau physiologique, anatomique et psychologique, mais saviez-vous qu’ils se distinguent également lorsqu’il est question de commotion cérébrale? En effet, il semblerait que les femmes ne soient pas affectées de la même manière que les...

1. Il faut perdre connaissance pour avoir une commotion cérébrale. Faux. Contrairement à certaines idées reçues, il ne faut pas nécessairement perdre connaissance pour avoir une commotion cérébrale. En fait, moins de 10 % des personnes qui subissent une commotion cérébrale auront perdu connaissance au moment de l’accident....