mai 2017

Par le passé, les experts étaient tous d’accord : une commotion n’était qu’une blessure mineure causant des dysfonctions temporaires sans conséquences permanentes. Nous savons aujourd’hui avec certitude que ce n’est pas le cas!  Le cerveau perdra des ressources neuronales, aura une moins grande efficacité neuro-électrique et...

À l’Institut des commotions cérébrales, nous recevons fréquemment des personnes aux prises avec des symptômes persistants suite à une commotion cérébrale. La majorité d’entre elles souffre entre autres de maux de tête, d’étourdissements, de sensibilité à la lumière et aux bruits qui perdurent depuis des...

Cher Sidney, Tu ne seras pas surpris si je te dis que ta plus grande force, celle à l’origine de ton talent exceptionnel de hockeyeur, est ton cerveau. J’aimerais aussi te parler de ce que j’ai nommé l’effet Crosby. Lors des saisons 2010-2011 et 2011-2012, quand...